Afrique de l’Ouest : la banque Afriland prépare son entrée

L’année prochaine, Afriland First Group, établissement financier d’origine camerounaise, entend faire son entrée en Afrique de l’Ouest. Pour cause, ses responsables alignent les négociations avec d’autres groupes bancaires de la sous-région. Du centre à l’ouest du continent. C’est le périple que veut effectuer Afriland. Et, pour bien atterrir en terrain inconnu, l’établissement financier se prépare sérieusement. Selon le président de son conseil d’administration, Afriland est « en négociation avec au moins 3 banques en Afrique de l’Ouest ». Tout porte à croire que l’enseigne camerounaise ne veut pas encore livrer à la presse tous ses secrets. Néanmoins, le responsable a cité quelques noms : il s’agit, entre autres, d’Access Bank Côte d’Ivoire. Pour ce qui est de cette tractation, elle ne semble guère étonnante. Afriland détenait 30 % des actions dans Omnifinance, établissement financier ivoirien racheté par le nigérian Access Bank. Ainsi, les deux parties ont déjà eu quelques accointances. Cette transaction pourrait être facilitée du fait de l’exécution du plan de cession d’Access Bank. Il y a peu, le nigérian a annoncé la vente d’un bon nombre de ses succursales en dehors du pays. Et, la filiale ivoirienne figurait sur cette liste. Par ailleurs, la banque camerounaise veut profiter de la série des privatisations bancaires en cours eu Togo. Sa cible est la Banque Internationale de l’Afrique (BIA –Togo), structure également convoitée par Ecobank et Attijariwafa.

Si tout va bien, le gouvernement devrait dévoiler l’acquéreur de cet établissement d’ici la fin du mois. Etant donné qu’il est déjà présent au Libéria et en Guinée, Afriland cherche en fait à investir l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Ce, après s’être multiplié en Afrique Centrale. En effet, cet établissement financier compte des représentations dans son pays d’origine, en RDCongo et en Guinée Equatoriale. Au-delà, il a déjà atteint l’Afrique Australe (Zambie) et l’Afrique de l’Est (Sud Soudan).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.