Sénégal : une initiative pour le genre et l’équité

Le programme intégré de développement économique et social (PIDES) a été officiellement lancé la semaine dernière dans les régions sénégalaises de Dakar et de Kaolack. Ce, grâce au soutien de la coopération italienne. Celle-ci a déboursé, en faveur de cette initiative, une enveloppe de 6,4 millions d’euros (8 millions de dollars américains),  budget qui s’étendra sur une période de 3 ans. Placé sous la tutelle du ministère de la Femme, de l’Enfance et de l’Entrepreneuriat féminin, le PIDES se bat pour le genre et l’équité. Au travers de ce programme, une série de formations sera dispensée aux femmes porteuses de projets, lesquelles devront contribuer au développement communautaire. La coordination du PIDES a opté pour cette démarche afin que les bénéficiaires puissent s’approprier l’initiative, étant donné que leur environnement familier en profitera directement. Ainsi, il a été prévu une capacité d’accueil de 1 200 personnes à cet effet. Pour plus d’efficacité, le PIDES s’appuiera sur de précédentes initiatives allant dans le même sens : les plans régionaux de développement intégré (PRDI), les plans d’investissement communal (PIC) et les plans locaux de développement (PLD) en font partie.

Cette stratégie permettra à ce projet d’atteindre même les coins les plus reculés de Guinguinéo, Kaolack et Nioro, zones d’intervention du PIDES. En outre, elle aura de retombées positives sur la gent féminine et la jeunesse ou l’enfance, les deux catégories sociales les plus vulnérables. Par ailleurs, le financement italien servira également à  renforcer les capacités au ministère de la Femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.