Burundi: La BAD finance un projet d’infrastructures

La Banque africaine de développement (BAD), dans son souci de soutenir le développement des pays africains, a fait don de  plus de 42 millions de dollars au Burundi dans le but d’assurer le financement d’une route multinationale. L’accord a été signé en début de semaine par le ministre burundais des Finances,  et le représentant de la BAD au Burundi. Un projet qui évidemment de part son importance et son impact direct sur l’activité économique, améliorera aussi l’état des infrastructures. La route multinationale considérée regroupe les tronçons Nyanza-Lac, Mabanda (sud) et Mugina (ouest). En outre cette route relie le Burundi aux pays voisins de la sous région à savoir la Tanzanie, le Rwanda et l’Est de la République Démocratique du Congo. Une infrastructure qui permettra à ces pays de fructifier davantage leurs échanges transfrontaliers et de stimuler l’intégration économique régionale, ce qui justifie le choix de cette route par la BAD. Par ailleurs ce don de l’institution bancaire africaine, servira également à financer des aménagements connexes portant sur la construction des pistes rurales, des clôtures d’écoles, la réhabilitation des marchés et des centres de santé. Ainsi le Burundi profitera de ce financement pour améliorer l’aménagement de Bujumbura, la capitale,  en installant des feux de signalisation à la traversée de la ville. Ce financement de la BAD aidera énormément le Burundi au vue des difficultés économiques que rencontre le pays en ces moments, mais surtout facilitera les échanges commerciaux régionaux par la construction de cette route multinationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.