Sénégal/Japon : Un double financement pour l’éducation et l’alimentation

Le Sénégal a bénéficié mardi de deux dons japonais d’une valeur globale de 16,3 millions de dollars américains. Ils seront consacrés, d’une part, à la construction d’infrastructures scolaires et, d’autre part, à l’achat des fertilisants. Le Japon a encore prouvé sa proximité d’avec le Sénégal. Ce, en lui octroyant, en premier lieu, un financement de 13,05 millions de dollars américains. Le pays du soleil levant a souhaité contribuer à la construction de 240 salles de classe dans certains collèges sénégalais. Ceux-ci sont situés à Louga (nord) et à Kaolack (centre). M. Hiroshi Fukada, ambassadeur du Japon au Sénégal, a expliqué ce geste par la conception japonaise de l’éducation. Celle-ci est, d’après ses dires, le socle du développement d’un pays. Il faut noter que le Japon a déjà érigé environs 1800 classes au Sénégal. De deux, le Japon s’est engagé à débourser 3,25 millions de dollars américains en faveur des agriculteurs. La somme devra servir à financer des distributions d’engrais. Ce n’est pas une coïncidence. Car, le Sénégal prépare activement la campagne agricole 2012 – 2013. En fait, le pays asiatique veut aider son partenaire ouest-africain à atteindre la sécurité alimentaire. D’où, la troisième économie mondiale n’hésite pas à lui apporter des moyens de production conséquents. Pour ce faire, Tokyo propose non seulement de s’occuper du social des acteurs du secteur mais, également, de partager les savoirs.

Ce dernier volet se concrétisera au travers des coopérations techniques. Ces accords ont été paraphés par le Ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Amadou Kane, et l’ambassadeur du Japon au Sénégal, Hiroshi Fukada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.