Mali : L’Office du Niger revoit à la hausse ses prévisions rizicoles

A l’occasion de la 29ème session du Conseil d’Administration de l’Office du Niger, le Président Directeur Général de cette structure, M. Amadou Boye Coulibaly, a annoncé une hausse dans les récoltes de riz pour 2011 : alors qu’au début de l’année, l’Office du Niger prévoyait produire pas plus de 662 399 tonnes de riz de type paddy, son responsable parle à présent de plus de 725 000 tonnes, soit une plus-value de plus de 60 000 tonnes. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard. L’Office du Niger y est arrivé en opérant quelques réformes : selon M. Boye Coulibaly, un travail de sensibilisation a été entrepris auprès des exploitants afin que ceux-ci gèrent mieux la production de riz et qu’ils proposent cette marchandise à prix raisonnable sur les marchés. En parallèle, des travaux d’entretien ont également été effectués dans les installations de l’Office du Niger, ce qui a également influencé de manière positive le rendement cette année. Cette meilleure production tombe à pic. Car, le Mali fait face actuellement à un déficit céréalier. Ainsi, cette récolte s’avérera sûrement précieuse pour lutter contre cette contre-performance générale.

Par ailleurs, les finances de l’Office du Niger sont stables : M. Boye Coulibaly a évoqué l’équilibre entre ressources et dépenses du budget à 28,7 milliards de FCFA (environs 60 millions de dollars américains), répartis entre l’exploitation (10 milliards de FCFA – 22 millions de dollars américains) et l’investissement (18,7 milliards de FCFA – 38 millions de dollars américains). Ainsi, cette structure pourra entamer l’année 2012 sur de bonnes bases budgétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.