Cameroun : Un appui pour les femmes

Le Cameroun, par le biais de son ministère du Commerce, a lancé ce jeudi, en collaboration avec l’Onu-Femmes, un programme d’appui aux femmes impliquées dans le commerce transfrontalier (PAFICIT). Ainsi grâce à ce programme, plusieurs femmes ont pu bénéficier d’une subvention d’un montant de plus de 3,3 milliards de francs CFA (soit 6,6 millions de dollars). L’un des objectifs principaux du PAFICIT est d’assurer l’autonomisation de ces femmes. Avec une durée de 4 ans, le PACIFIT permettra aux nombreux acteurs de ce secteur qui regroupe 9 localités de trois zones frontalières camerounaises pilotes, d’augmenter de 50% leurs revenus d’ici 2015. Ce projet est né des difficultés qu’éprouvent les femmes pour avoir accès aux financements pour leurs activités, en vue de l’accroissement de leurs capacités opérationnelles. En outre, une partie de la subvention, soit 18%, sera allouée sous forme de crédits. Au nombre des actions entreprises par PACIFIT, il est envisagé la construction des chambres froides et des magasins de stockage, mais aussi la lutte contre le travail des enfants décrit comme un problème fréquent aux frontières camerounaises et la lutte contre le VIH-Sida dont le taux de prévalence est très élevé au Cameroun.

Par ailleurs pour le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le gouvernement à travers cette initiative, confirme toute sa volonté d’implication dans sa stratégie de lutte contre la pauvreté en intégrant le genre, la femme. Avant d’ajouter « Il s’agit donc d’appuyer, de soutenir et quelque part d’organiser le commerce tel qu’il est pratiqué aujourd’hui par les femmes, spécifiquement au niveau de nos frontières ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.