Mali : Une nouvelle sucrerie en construction

La semaine dernière, la Ministre malienne de l’Industrie, des Investissements et du Commerce, Mme Sangaré Niamoto Ba, a visité le chantier de la nouvelle sucrerie dans la région de Ségou (centre). Un constat satisfaisant au vu du bon déroulement de ces travaux.  N. Sukala, tel sera nommée la nouvelle sucrerie de Ségou. Selon les prévisions, cette unité industrielle devrait entamer sa production dès avril prochain. Selon le constat de Mme Sangaré, il ne reste plus que 10 % du chantier à finir, tandis que la grande partie des travaux est déjà faite. Une fois achevée, la sucrerie N. Sukala produira 100 000 tonnes de sucre l’année. Ce qui arrangera fortement le gouvernement malien qui était confronté à une demande sucrière le dépassant. En effet, le Mali ne produit jusque-là que 35 000 tonnes de sucre par an alors qu’il en consomme 150 000 tonnes. Ce qui obligeait le gouvernement à importer 100 000 tonnes de sucre chaque année. Et, encore, cela était à peine suffisant. Heureusement, cet écart sera considérablement réduit avec l’arrivée de N. Sukala.  Par ailleurs, le gouvernement malien espère également l’augmentation de la production de sucre par le biais d’un autre projet : il s’agit de l’installation de Sosumar, une autre industrie qui compte s’implanter toujours à Ségou.

Cette initiative est pilotée par le géant sucrier sud-africain, Illovo, qui compte développer la culture et l’industrialisation de la canne à sucre dans cette région. Dès que ce projet sera clos, le Mali verra sa production sucrière augmenter de 250 000 tonnes par an. Adieu les pénuries !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.