Togo : La Belgique Annule la Dette

La semaine dernière, la Belgique a officiellement décidé d’annuler la dette du Togo. Ce, par le biais d’un accord signé entre l’assureur-crédit public belge, l’Office National du Ducroire (ONDD), représenté par M. Thibaut de Haene, et le gouvernement togolais représenté par son ministre de l’Economie et des Finances, M. Adji Oteth Ayassor. A cette allure, on pourrait avoir l’impression de suivre un programme télévisé produit par le gouvernement togolais qui se termine toujours avec la mention « la série continue ». Car, l’Etat togolais ne fait que bénéficier d’un allègement de sa dette de la part de tous ses partenaires. En ce qui concerne la Belgique, elle a consenti à laisser tomber 71 milliards de FCFA, soit près de 150 millions de dollars américains. Pour arriver à ce résultat, le gouvernement togolais a dû user de beaucoup de diplomatie : déjà, en juin 2009, le Togo, s’adressant au Club de Paris lors des discussions sur le point de décision, avait réussi à convaincre Bruxelles d’effacer 31 milliards de FCFA (65 millions de dollars américains). Et, devant la même tribune, mais cette fois-ci en décembre 2010, M. Otèth Ayassor profitait de l’atteinte du point d’achèvement par le Togo pour plaider pour un allègement supplémentaire par la Belgique en faveur d’un programme de réformes, ce qui a abouti à cette heureuse conclusion.

Les autorités togolaises n’ont donc plus d’excuses : ils doivent à présent placer leur pays sur la voie du développement de manière définitive. D’autant plus que l’Espagne venait également d’annuler 42 milliards de FCFA ( 90 millions de dollars américains) de la dette togolaise toujours au cours de la même semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.