Mali : La contrebande des cigarettes

L’entreprise British American Tobacco (BAT) vient d’offrir aux services maliens de douanes du matériel pour lutter contre la contrebande des cigarettes. Depuis 2009, les deux parties sont liées par un accord de collaboration visant à contrecarrer ce genre d’activités illicites. Deux  pirogues longues de 7 mètres, deux  moteurs hors bord d’une puissance de 9 CV chacun et 3 groupes électrogènes de 3 KVA chacun : voilà le matériel que l’entreprise BAT a remis  à la Direction Générale des Douanes. Selon la donatrice, ce matériel servira à renforcer les capacités de l’instance publique pour une meilleure efficacité.  Aussi, pour ce faire, BAT a déboursé une enveloppe de 40 000 dollars américains.

Espérons que ce matériel va contribuer à hausser encore plus le chiffre des saisies de cigarettes issues de la contrebande au Mali. Car, d’années en années, les services douaniers se sont montrés plus vigilants. En 2009 par exemple, plus de 11 millions de tiges de cigarettes, soit plus d’un millier de cartons, ont été saisies. Mieux, l’année suivante, avec 16 millions de cigarettes saisies et, en 2011, jusque-là, 13 millions de tiges. Les saisies opérées par les services douaniers maliens contribuent énormément à son économie. Aussi, en 2010, ils ont réalisé pas moins de 600 millions de dollars américains de recette. Et, BAT est bien décidé à les aider à poursuivre sur cette lancée. D’autres entreprises pourraient très prochainement lui emboîter le pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.