Cameroun : 58,8 millions de dollars pour Réduire la mortalité

« Campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (CARMMA) », tel est le nouveau plan stratégique national lancé par le gouvernement Camerounais et qui nécessite un financement de 29,4 milliards de francs CFA (58,8 millions de dollars). Malheureusement les autorités camerounaises n’ont pu mobiliser  que 4 milliards FCFA  (8 millions de dollars) et espère ainsi avoir un soutien des partenaires au développement pour financer la CARMMA. A cet effet les autorités camerounaises ont lancé un appel de fonds à l’endroit des agences du système des Nations Unies pour la réalisation de ce programme qui va aussi permettre au Cameroun d’atteindre les deux objectifs du millénaire pour le développement (OMD) visant le renforcement des systèmes de santé et l’accès universel aux services de santé reproductive. En effet le Cameroun est l’un des pays avec des taux de morbidité et de mortalité particulièrement élevés dans la population des mères et des enfants. Ainsi on relève un taux de mortalité maternelle de 669 décès pour 100.000 naissances vivantes entre 1998 et 2004, tandis que la mortalité infanto-juvénile est restée plus ou moins stable à 144 pour 1.000 en 2004 et 151 pour 1.000 en 1998. Au regard de ce qu’offre le système sanitaire camerounais, ces décès s’expliquent par un plateau technique de santé très incomplet, un manque d’équipements technologiques, une insuffisance de techniciens de santé qualifiés et bien entendu l’accès toujours difficile aux soins de santé pour les populations reculées. L’une des mesures adoptées pour pallier ces problèmes est la formation actuelle de 200 sages-femmes, pour renforcer les soins dans les maternités. Ainsi donc la réalisation du Plan stratégique national de la CARMMA serait plus que salutaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.