Mali : La formation et la Réduction de la Pauvreté

Le chômage est une triste réalité au Mali. Pour tenter de la juguler, le gouvernement va lancer une vaste contre-offensive, laquelle se développera au sein du Programme Décennal de Développement de la Formation Professionnelle pour l’Emploi (PRODEFPE), une initiative qui s’inscrit dans le Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (CSCRP) du gouvernement malien. Afin d’atteindre cet objectif, l’Etat malien n’a pas lésiné sur les moyens. Pas moins de 1 659 milliards de FCFA (près de 3,5 milliards de dollars américains) seront consacrés à ce projet dans les dix ans à venir. A regarder ces chiffres estimatifs, on pourrait se dire qu’ils sont exagérés. Mais, lorsque l’on jette un coup d’œil sur les axes que le PRODEFPE compte emprunter, on saisit l’ampleur de sa mission. En effet, le programme va s’étendre sur une quinzaine de secteurs économiques, 48 filières porteuses et 148 emplois-métiers.

Bref, il vise la formation de 2 791 871 personnes en cinq ans. Un record pour le Mali ! C’est pourquoi, pour en garantir la réussite, le PRODEFPE a été divisé en deux parties : la première ira de 2012 à 2016 et nécessitera la somme de 681,9 milliards de FCFA (1,4 milliards de dollars américains) ; quant à la seconde partie, elle sera entamée en 2017 pour se clore en 2021, moyennant une enveloppe de 977,7 milliards de FCFA (plus de 2 milliards de dollars américains). Selon des estimations datant de 2004, le chômage au Mali atteignait 30 % de la population. Les crises financières qu’a connues le monde depuis peuvent pousser à croire que cette statistique s’est encore accrue. De quoi montrer l’importance d’un projet d’une telle envergure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.