L’Afrique promet une aide de 350 millions de dollars…

Dans le but de venir en aide aux victimes de la sécheresse dans la corne de l’Afrique, de nombreux dirigeants africains soutenus par le secteur privé d’Afrique ont indiqué ce jeudi qu’ils apporteront aux victimes une aide financière de plus de 350 millions de dollars.
Cette initiative a également reçu tout le soutien de la Banque africaine de développement (BAD) qui a contribué à elle seule de 300 millions échelonnés sur plusieurs années. Ainsi les pays africains, ajoutés à quelques généreux donateurs ont pu réunir le reste soit 50 millions de dollars. Outre ces aides en espèce, il y a aussi une aide en nature dont la valeur est estimée à 28 millions de dollars. Ce geste de soutien n’a pas laissé indifférent le président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping qui a déclaré, « A toute l’Afrique et à l’humanité, je dis merci ». Ancien président du Ghana, Jerry Rawlings avait pour sa part déclaré lors d’une conférence  à Addis Abeba que le but est « de signifier de façon profonde le souhait de l’Afrique d’assumer la responsabilité de ses problèmes ».
Par ailleurs une étude faite de l’état des lieux avait indiqué qu’il fallait une enveloppe d’environ 2,4 milliards de dollars pour pouvoir secourir toutes les victimes. A cet effet les membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI) s’étaient engagés la semaine dernière à fournir aussi 350 millions de dollars à la Somalie. Toutefois  malgré ces quelques aides, il reste encore 1,1 milliard à pourvoir. Quant à la FAO, sur les 161 millions de dollars prévu, elle ne dispose que de 57,3 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.