Cameroun : 21 millions de dollars pour l’agriculture

Le fonds international de développement agricole (FIDA) a prêté 21 millions de dollars au Cameroun pour développer son agriculture. Cette somme va favoriser l’augmentation de la production de riz et d’oignons, et améliorer la qualité pour pouvoir la commercialiser. Selon l’organisme de développement rural des Nations Unies, cette somme permettra d’améliorer les conditions de vie des populations rurales pauvres dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord, du Nord-Ouest et de l’Ouest du pays, représentant plus de 80% des pauvres du pays. Elle permettra au Cameroun de réduire sa dépendance vis-à-vis des produits extérieurs dont elle subit la hausse des prix, et augmenter ses exportations. Elle rentre dans le cadre de l’accord de prêt pour le projet d’appui au développement des filières agricoles (PADFA), qui a été émargé le 18 octobre par Louis Paul Motaze, ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire et Kanayo Nwanze, Président du FIDA. C’est une bonne initiative qui permettra de satisfaire les besoins de la population camerounaise et ainsi de réduire la famine, facteur de sous-développement. Mais des mesures doivent être prises pour mettre fin aux détournements de fonds qui ralentissent le développement de l’Agriculture dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.