Côte d’Ivoire : IFC soutient le développement d’Advans

La semaine dernière à Abidjan, M. Thierry Tanoh, vice-président de la Société Financière Internationale (IFC), filiale de la Banque Mondiale, et M. Claude Falgon, représentant d’Advans, une institution œuvrant dans la micro finance en Côte d’Ivoire, ont paraphé une convention portant sur un financement de la partie ivoirienne à hauteur d’un million de dollars américains. Advans-Côte d’Ivoire, qui soutient les PME ivoiriennes en leur octroyant des crédits, était dans une mauvaise passe suite à la crise postélectorale qui a récemment traversé le pays. Ainsi, ce soutien financier est synonyme de nouveau départ pour cette institution qui contribue énormément à la création d’emploi en Côte d’Ivoire. Ainsi, dès 2012, Advans procédera à l’ouverture de ses guichets. En attendant cette échéance, elle s’est déjà déclarée apte à réceptionner et à étudier tout dossier de demande de crédit. Quant à l’IFC, elle compte poursuivre sa collaboration avec Advans. Son vice-président, M. Tanoh, a lâché quelques indiscrétions à ce sujet, annonçant un prochain apport de 500 millions de FCFA (près d’un million de dollars américains) à l’endroit de son partenaire. Cette fois-là, le financement sera exclusivement consacré à l’assistance technique d’Advans, ce qui contribuera encore plus au développement de ses activités. Dans le même sens, IFC pourrait envisager de faire mieux en Côte d’Ivoire en finançant directement les PME locales, grignotant par là une part de marché d’Advans. Dans ce cas de figure là, il y a lieu de se demander si ses liens étroits avec cette dernière résisteront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.