Guinée Bissau – Union Européenne : Reprise de la coopération

Depuis mars dernier, la coopération entre la Guinée Bissau et l’Union Européenne, suspendue par  cette dernière à la suite de la mutinerie de Bissau du 1er Avril 2010, reprend peu à peu. Actuellement, le gouvernement bissau-guinéen s’est engagé dans plusieurs réformes. Ainsi, dans ce cadre, lundi dernier, l’Europe a défini un programme visant à arriver à une reprise définitive. En effet, les autorités bissau-guinéennes, qui sont issues de l’armée, ont promis de rétrocéder le pouvoir aux civils de manière progressive ainsi que d’instaurer un Etat de Droit, un idéal qui passe par une bonne gouvernance et par le respect de la Constitution. Par ailleurs, elles s’étaient également engagées à lutter contre l’impunité et le crime organisé. Une allusion certaine au trafic de diverses drogues qui caractérise actuellement ce pays. Cette bonne volonté bissau-guinéenne a été suivie d’un retour favorable de la Commission de l’Union Européenne, laquelle a consenti à apporter à nouveau et en partie son aide au développement. Celle-ci se concrétisera au regard des progrès qui seront réalisés en Guinée Bissau et servira en premier lieu au secteur de l’énergie ainsi qu’à celui du transport routier. Pour ce faire, l’Europe puisera dans les 110 millions d’euros (près de 150 millions de dollars américains) qui sont réservés à la Guinée Bissau dans le cadre du Fonds Européen de Développement pour la période 2007-2013. Même si c’est déjà une avancée significative, la Guinée Bissau devra continuer dans la voie de la crédibilité pour prétendre à un appui budgétaire prochainement, comme l’a laissé entendre M. Andris Piebalgs de la Commission Européenne chargé du Développement. Cela ne sera pas de tout repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.