Sierra-Léone : Améliorer la production électrique

La Sierra Leone et une compagnie américaine, Joule Africa, se sont engagées dans un accord de principe portant sur l’amélioration de la capacité électrique du pays. En clair, moyennant un montant de 750 millions de dollars américains, Joule Africa s’attèlera à tripler la production électrique du pays en l’espace d’une demi-décennie. Pour ce faire, elle compte achever la centrale hydroélectrique de Bumbuna (Nord), dont la construction, entamée en 1975, s’est interrompue pendant dix ans (1991 – 2001) à cause du conflit armé. Cette nouvelle revêt une importance particulière dans le contexte sierra-léonais. Le pays est en proie, depuis des années, à des difficultés dans la fourniture électrique. En effet, sur les six millions de sierra-léonais, seuls 40 000 sont abonnés au réseau de distribution électrique. Et, celui-ci ne fonctionne pas à temps plein du fait de la vétusté de ses installations. Ainsi, bien de particuliers ou d’entreprises locales recourent aux groupes électrogènes. C’est pourquoi, tous les yeux sont maintenant tournés vers Joule Africa. D’après cette entreprise, Bumbuna devrait générer 400 MW à terme, soit le tiers du potentiel électrique du pays (1200 MW) et 8 fois plus que ce que cette centrale produit actuellement (50 MW). Pour en arriver là, Joule Africa commencera d’abord par étudier la faisabilité du projet ; ce, au cours des six prochains mois. A cette fin, elle prévoit d’investir 3,5 millions de dollars américains. Mieux, l’entreprise compte effectuer, d’ici deux semaines, un dépôt de garantie à hauteur d’un milliard de dollars comme gage de son engagement à finaliser le projet d’ici 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.