Guinée: 58 cas contacts identifiés de la jeune fille contaminée par Ebola et détectée en Côte d’Ivoire

Les autorités guinéennes ont annoncé mercredi avoir identifié 58 cas contacts de la jeune Guinéenne chez qui le virus Ebola a été détecté dans la capitale économique ivoirienne Abidjan. Ces cas sont confinés à domicile faute de place dans un centre d’isolement.

Un cas de fièvre hémorragique Ebola a été détecté samedi dernier à Abidjan chez une jeune Guinéenne de 18 ans, arrivée en Côte d’Ivoire le 11 août en provenance de la ville guinéenne de Labé (nord).

A Labé, 58 contacts ont été identifiés. «La bonne nouvelle, c’est qu’ils n’ont présenté aucun signe pour l’instant. Ils sont bien suivis», a expliqué Elhadj Mamadou Houdy Bah, directeur régional de la Santé de Labé. Le chauffeur du véhicule qui a transporté la jeune Guinéenne, revenu d’Abidjan, fait partie de ces cas contacts, a-t-il souligné.

Le seul centre possible pour une prise en charge de ces cas contacts à Labé étant saturé de patients atteints du coronavirus, les cas contacts ont été placés en confinement à domicile, pour une période d’observation de 21 jours, ont précisé les autorités sanitaires guinéennes. L’OMS a indiqué mardi qu’en plus de la jeune Guinéenne, un cas suspect et neuf cas contact avaient été identifiés et étaient suivis en Côte d’Ivoire.

La patiente suit actuellement un traitement dans un hôpital d’Abidjan, tandis qu’une opération de vaccination des agents du secteur de la santé contre le virus Ebola a débuté lundi. Des habitants d’un quartier de la capitale économique ivoirienne où a séjourné la jeune Guinéenne ont également été vaccinés mardi.

Le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée avaient été durement touchés de 2013 à 2016 par une épidémie d’Ebola ayant fait des milliers de morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.