Publié Le : mar, Mar 30th, 2021

Le verdict de la CPI dans l’Affaire Gbagbo attendu ce mercredi

La Cour pénale internationale (CPI) statuera demain mercredi, sur l’acquittement de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, premier chef d’État à être jugé devant ce tribunal de La Haye qui l’accuse de crimes contre l’humanité commis en 2010 et 2011 au cours des violences postélectorales en Côte d’Ivoire.

La procureure générale sortante de la Cour, Fatou Bensouda avait interjeté appel en septembre 2019 et souhaité un nouveau procès, huit mois après l’acquittement de l’ex-président ivoirien par les juges de la Cour. Ce mercredi, la chambre d’appel de la CPI pourrait confirmer l’acquittement et ainsi clore ce long procès, ou au contraire ouvrir la voie à un nouveau procès, souhaité par l’accusation.

Accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité – meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains – Laurent Gbagbo, 75 ans, et un de ses proches, Charles Blé Goudé, ex-chef des Jeunes patriotes ivoiriens, ont été acquittés en janvier 2019, et libérés sous conditions un mois plus tard.

Les deux hommes ont été reconnus non coupables de crimes contre l’humanité, commis en 2010 et 2011 au cours des violences post-électorales en Côte d’Ivoire, nées du refus de M. Gbagbo de reconnaître la victoire à la présidentielle de son rival Alassane Ouattara, qui ont fait 3.000 morts.

La CPI a refusé une demande de liberté inconditionnelle, mais elle a autorisé l’ex-président à quitter la Belgique si le pays où il souhaite se rendre accepte de le recevoir.

Si l’acquittement est confirmé, les conditions imposées à la libération des deux hommes seraient alors immédiatement levées, et ils pourraient alors rentrer en Côte d’Ivoire, où Gbagbo est toujours très populaire chez ses partisans. L’arrêt de la CPI devrait être suivi de près en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>