Publié Le : mar, Déc 29th, 2020

Au moins cinq morts dans un conflit communautaire à l’ouest de la Côte d’Ivoire

Une altercation entre des autochtones et un allochtone s’est muée en conflit communautaire, faisant au moins cinq morts et plusieurs dégâts matériels à Guézon, une localité située dans le département de Duékoué dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

Selon des témoins, ce conflit est né d’une dispute entre des jeunes autochtones et un chasseur traditionnel (communément appelé dozo). Grièvement blessé, le dozo a finalement succombé à Yamoussoukro où il a été évacué, explique une autre source. Les représailles suite à cette mort ont occasionné ainsi des affrontements entre les deux communautés , faisant cinq morts, dont le dozo.

Dans la région du Guemon comme dans tout l’Ouest ivoirien, d’anciens conflits fonciers latents et de vieux règlements de comptes menacent cette partie de la Côte d’Ivoire, 10 ans après l’accession à la magistrature suprême d’Alassane Ouattara qui a décidé de faire de la réconciliation nationale, une priorité de son 3ème mandat, en créant un département ministériel de la Réconciliation nationale, un poste qui a été confié à l’ex-candidat indépendant à la présidentielle, Kouadio Konan Bertin (KKB).

Seul candidat de l’opposition à ne pas avoir boycotté le scrutin du 31 octobre, et donc seul adversaire du président Ouattara, « KKB » était arrivé en deuxième position avec 1,99 % des voix, très loin derrière le président réélu avec 94,27% des voix au premier tour.

La période électorale a été marquée par des violences qui ont fait 85 morts et un demi-millier de blessés entre août et novembre. Des négociations pour décrisper la situation sont en cours entre le pouvoir et l’opposition qui ne reconnaît pas la réélection du président Ouattara. Certains dirigeants de l’opposition sont incarcérés, comme son porte-parole Pascal Affi N’Guessan.

Le Premier ministre, Hamed Bakayoko a souhaité « relever le défi d’un pays stable et démocratique”, à l’issue du dialogue entre le Gouvernement et les partis et groupement politiques ivoiriens, dont les travaux ont repris, lundi 21 décembre 2020, à Abidjan.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>