Publié Le : jeu, Nov 12th, 2020

Méditerranée: cinq morts dans le naufrage d’une embarcation

Au moins cinq migrants ont péri mercredi dernier dans le naufrage de leur embarcation en Méditerranée malgré l’intervention du navire humanitaire Open Arms qui a secouru une centaine de rescapés.

«Les opérations de secours sont terminées, tout le monde est à bord mais il y a cinq morts et nous aurons probablement besoin de plusieurs évacuations médicales», a précisé Veronica Alfonsi, porte-parole d’Open Arms Italie.

L’Open Arms, qui avait déjà secouru 88 personnes mardi dernier et compte donc désormais près de 200 migrants à son bord, devrait tenter d’accoster à Lampedusa pour évacuer les personnes les plus fragiles ou nécessitant des soins après avoir été sauvées de la noyade.

L’année 2020 est marquée par une recrudescence d’embarcations en Méditerranée centrale, la route migratoire la plus meurtrière du monde pour les candidats à l’exil vers l’Europe, venus pour l’essentiel de la Libye et de la Tunisie voisine. Plus de 20.000 migrants ont péri depuis le 3 octobre 2013, selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR).

L’opération de mercredi démontre «la nécessité urgente de décréter des corridors humanitaires» entre le continent africain et l’Europe, a indiqué dans une vidéo postée sur Twitter, le responsable d’Open Arms Italie, Riccardo Gatti.

La Commission européenne a présenté en septembre un «Pacte européen sur la migration et l’asile» qui prévoit notamment qu’un mécanisme de solidarité soit déclenché en cas de sauvetage en mer, c’est-à-dire qu’elle réclame que des pays se portent volontaires pour soulager l’Italie et Malte, en accueillant une partie des migrants secourus.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>