Publié Le : jeu, Oct 22nd, 2020

Guinée: neuf morts dans les violences post-électorales, dont un policier

Les affrontements qui ont éclaté en Guinée depuis la proclamation de sa victoire à la présidentielle de dimanche par l’opposant Cellou Dalein Diallo ont fait neuf morts, dont un policier, a indiqué mercredi le ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Le ministère dénonce la mise en place de barricades par des opposants et des «tirs au calibre 12» à Conakry, ainsi que, dans l’intérieur du pays, des affrontements avec des partisans du parti au pouvoir, le saccage d’un poste de police ou encore des attaques contre le siège des formations soutenant le président Alpha Condé.

Un policier a été «lynché à mort» à Bambéto, un faubourg de Conakry, tandis que plusieurs autres ont été blessés, dont un a été poignardé dans le quartier de la Cimenterie, selon le ministère. Le principal parti d’opposition en Guinée a dénoncé mardi une «fraude à grande échelle» afin de le priver de la victoire qu’il revendique à la présidentielle de dimanche.

Le président sortant Alpha Condé, qui brigue à 82 ans un troisième mandat controversé, est «en train de tout mettre en œuvre pour faire modifier les résultats sortis des urnes en sa faveur», a accusé devant la presse Fodé Oussou Fofana, directeur de campagne de son principal opposant, Cellou Dalein Diallo.Mais le numéro 2 de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Bakary Mansaré, a dénoncé «une proclamation prématurée», qui est «nulle et de nul effet».

La Ceni amême commencé à publier mardi soir des résultats partiels. Selon les chiffres qu’elle a publiés, le président sortant, Alpha Condé, arrive en tête dans les quatre préfectures dont les chiffres ont déjà été compilés, à savoir Matoto (49,13 %), Matam (51,39 %), Kaloum (51,87 %) et Boffa (56,69 %).

Des chiffres rejetés par le parti de Cellou Dalein Diallo, qui se base sur des résultats compilés par ses propres représentants, déployés dans l’ensemble des 15.000 bureaux de vote.

Déployée dans 147 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire, la mission d’observation électorale de l’Union africaine (UA) affirmait ce mardi que «malgré quelques dysfonctionnements, la clôture et le dépouillement du scrutin se sont déroulés de manière satisfaisante».

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>