Publié Le : mer, Sep 16th, 2020

Washington sanctionne la femme de l’ex-président gambien  Yahya Jammeh

Washington a prononcé mardi des sanctions économiques contre Zineb, l’épouse de l’ancien président de Gambie Yahya Jammeh, accusé de corruption au cours de ses 22 ans de dictature et lui-même visé par des sanctions américaines, ont indiqué le département d’Etat et le Trésor.

«Zineb Jammeh est désignée pour son rôle dans l’assistance matérielle, le soutien ou l’aide à son mari. Elle a utilisé une fondation caritative et des organismes de bienfaisance comme couverture pour faciliter le transfert illicite de fonds à son mari», a détaillé le département d’Etat dans un communiqué.

Zineb Jammeh est soupçonnée «de contrôler de nombreux avoirs à l’étranger de son mari », est-il précisé. Ceux qui sont détenus aux Etats-Unis sont donc bloqués, a souligné le Trésor américain dans un communiqué distinct.

En juillet dernier, la justice américaine a dit vouloir saisir une villa de l’ancien président gambien Yaya Jammeh. «Les États-Unis ne permettront pas à ceux qui commettent des crimes d’en tirer profit et nous allons rendre justice aux victimes aussi bien ici qu’à l’étranger», a affirmé Robert Hur, procureur fédéral.

La demande de saisie a été introduite devant un tribunal fédéral de l’État du Maryland. La villa en question est située dans la ville de Potomac, bourgade huppée dans la périphérie de la capitale américaine, Washington.

Selon la plainte, l’ex-président Jammeh a ouvert «plus de 100 comptes bancaires» pendant la vingtaine d’années qu’il avait passées à la tête de ce pays enclavé dans le Sénégal.

Arrivé au pouvoir en 1994 à la faveur d’un coup d’État, Yaya Jammeh part en exil en 2016 après avoir été battu aux élections présidentielles par Adama Barrow, l’actuel président. Il vit actuellement en Guinée équatoriale.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>