Publié Le : jeu, Août 27th, 2020

L’armée sud-soudanaise se déploie dans la région d’Equatoria

Le déploiement des troupes de l’armée du Soudan du Sud a été renforcé ces derniers jours, dans la région sud-soudanaise d’Equatoria, pour barrer le chemin aux insurgés du Front pour le salut national (NAS) qui s’activent dans cette région.

Selon des témoins, des chars et du matériel militaire lourd sont acheminés dans la région. Cela survient quelques jours seulement après que le NAS a ciblé et tué des gardes du corps du vice-président, James Wani Igga qui ne faisait pas partie du cortège ciblé par cette attaque, dont les auteurs sont traqués par l’armée sud-soudanaise.

Le Soudan du Sud, où un accord de paix a été signé en 2018, se remet péniblement d’une guerre civile ayant fait en six ans, plus de 380.000 morts et provoqué une crise humanitaire catastrophique.

Le président sud-soudanais, Salva Kiir, et l’ex-chef de la principale rébellion, redevenu vice-président, Riek Machar, ont formé en février dernier un gouvernement d’union nationale.

Les combats entre forces gouvernementales et les principaux groupes rebelles ont nettement cessé après la signature dudit accord de paix, mais des affrontements avec des groupes réfractaires ont toujours lieu et les violences intercommunautaires sont monnaie courante dans le pays.

Mi-août, au moins 127 personnes ont été tuées dans des affrontements entre soldats et les jeunes d’une communauté locale du nord du pays qui refusaient de se prêter à une opération de désarmement.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>