Publié Le : mer, Juin 20th, 2018

Abidjan: Au moins 19 morts suite à des pluies diluviennes

Selon un premier bilan officiel, au moins dix-neuf personnes ont été tuées dans des inondations causées par des pluies torrentielles qui se sont abattues sur Abidjan et certaines villes de Côte d’ivoire, dans la nuit de lundi à mardi.

Les Sapeurs-pompiers ont dressé, mardi après-midi, un bilan de « 18 morts certains» dans les fortes pluies à Abidjan, la capitale ivoirienne alors qu’un autre mort a été signalé dans la région de l’agneby Tiassa, dans le Sud du pays.

« La situation que nous vivons est difficile, dramatique. Il est important que les populations respectent les mots d’ordre qui sont donnés par les différentes administrations », a indiqué le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, dans la commune d’Attecoubé (Ouest d’Abidjan) où 6 morts ont été enregistrés.
Des « pluies torrentielles » sont tombées sans interruption « de 23 heures lundi à 6 heures mardi » sur la capitale ivoirienne et ses environs. Les quartiers où les constructions anarchiques sont légion, habitées par des populations pauvres ont été les plus exposés.

Mais des quartiers huppés n’ont pas été épargnés non plus, avec la croissance de la population, les constructions ne respectant pas les normes et la vétusté des infrastructures, en particulier pour les canalisations et la gestion des eaux.

Le niveau de l’eau est monté jusqu’à 2,50 mètres par endroits, alors que la circulation était coupée et des rues  impraticables dans de nombreux quartiers.

« Les zones à risque, nous les connaissons, ce sont toujours les mêmes quartiers », avec « des constructions sur des bassins d’orage ou des bassins versants », a déclaré le Premier ministre qui présidait une cellule de crise. Il faut « des prévisions météo plus fines » pour « avertir les populations au moins 24 heures à l’avance », afin qu’elles évacuent leurs logements, a-t-il plaidé.

« Des travaux d’assainissement sont en cours, mais il faut du temps avant qu’ils ne produisent leurs effets », a ajouté le Premier ministre.

Les saisons pluvieuses sont des moments de forte angoisse pour la population abidjanaises. L’an dernier, les  pluies avaient fait 15 morts entre mai et juin dans la capitale ivoirienne. Le plus lourd bilan remonte au 29 mai 1996, lorsque des pluies diluviennes avaient fait 28 morts à Abidjan.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>