Goma : Une alternative pour certains étudiants rwandais

Kigali, la capitale du Rwanda et Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo (RDC), ne sont séparés que de 120 Km. Cette proximité facilite la navette de certains étudiants rwandais vers la RDC pour y poursuivre leur formation.

Ceux-ci font ce choix difficile, premièrement, à cause du coût des frais de scolarité dans les universités ou écoles rwandaises, lequel est hors de portée de nombreuses bourses. Ainsi, sur les campus de Goma, on peut croiser des rwandais dont les tuteurs préfèrent payer 150 et 300 dollars américains par année scolaire. C’est pourquoi, à tous les niveaux, du primaire à l’université, il est actuellement courant que les rwandais prennent place sur les bancs de Goma.

De deux, le Rwanda, d’antan francophone, a adopté depuis l’anglais comme langue officielle. Et, l’école aussi a été astreinte à ce changement. D’où, la RDC, où l’enseignement est officiellement dispensé en français, offre une issue aux étudiants rwandais désireux de continuer leur cursus dans la langue de Voltaire. Par ailleurs, ce dépeuplement linguistique se dirige aussi vers les pays anglophones car l’université de Kampala en Ouganda, ayant plus de notoriété que celle de Kigali, attirent beaucoup d’étudiants rwandais anglophones.

Parmi ces migrants rwandais, certains ont difficile à faire la navette entre leur pays et Goma chaque jour. Ainsi, ils décident de s’installer chez des proches parents ou de louer une habitation. En améliorant la qualité de son offre de formation, Goma pourra mieux bénéficier de cet engouement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.