Congo-Brazzaville : Fini les problèmes d’eau à Oyo !

La République du Congo vient de marquer un pas de géant dans son projet de modernisation accélérée de la ville de Oyo et ce, grâce à la Chine. Dans le cadre de la coopération bilatérale, le gouvernement chinois a aidé l’administration congolaise à construire une usine de traitement d’eau à Oyo.

Pour ce faire, les ingénieurs de la société chinoise Zengwei Technique Congo, la filiale de la Société Anonyme de Coopération Internationale Economique et Technique Wheihaï en charge du projet, n’ont rien laissé au hasard. Ils ont installé trois forages dont l’eau sera aspirée par quatre pompes. Ensuite, celle-ci sera épurée dans un système de traitement avant d’être recueillie dans deux bassins. Pour parachever leur œuvre, les techniciens ont placé une station de refoulement, un château d’eau et des canalisations. Fin prête, l’usine, dont l’édification a nécessité  2,4 milliards de FCFA (5 millions de dollars américains) fournira, jusqu’en 2030, un débit de 3 000 mètres cubes par jour à la ville d’Oyo et son voisinage. Les populations pourront ainsi jouir d’un réseau hydraulique rénové et performant.

Cette initiative entre dans le cadre de la politique nationale portant sur le secteur hydraulique. A l’instar de la ville d’Oyo, le gouvernement congolais a comme objectif d’établir la fourniture d’eau potable dans toutes les localités du territoire nationale. Tâche certes ardue mais pas impossible si l’on associe les compétences aux moyens financiers, un tandem qui prouve toute son efficacité à travers cette nouvelle infrastructure d’Oyo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.