Un haut cadre de l’ANC demande la démission de toute la direction du parti

zuma-demissionA la suite de querelles à propos des accusations contre le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan, Jackson Mthembu, un haut cadre du parti du défunt Nelson Mandela, au pouvoir en Afrique du Sud, a lancé un appel dimanche à la démission de la direction de parti, notamment du président Jacob Zuma.

« Quand je dis toute la direction de l’ANC (…), je veux dire tout le monde, y compris moi-même, et aussi le président Zuma, » a déclaré Jackson Mthembu, le chargé de la discipline de vote du Congrès national africain (ANC) au parlement, à une chaine de télévision du pays, alors que Gordhan devrait comparaitre devant le 2 novembre prochain un tribunal de Pretoria.

Mthembu, présenté par ses partisans comme un « Monsieur Propre » de la politique sud-africaine, a critiqué les poursuites contre l’ex-ministre des finances, politiquement motivées selon lui et s’interroge sur le devenir de l’ANC. « A mon avis, un ministre est en train d’être poursuivi pour des raisons politiques et est ensuite accusé de fraudes » a-t-il poursuivi.

Dans une déposition écrite devant la justice du pays, le ministre sud-africain des finances a dévoilé récemment plus de 70 transactions considérées comme « suspectes » de la sulfureuse famille Gupta, très proche  du chef de l’Etat Jacob Zuma. Le  ministre Gordhan a par la suite été mis en accusation par le parquet général, qui lui reproche d’avoir favorisé les conditions du départ à la retraite d’un de ses collaborateurs.

Pour sa part, Mthembu accuse la direction de l’ANC d’être « pire que le régime d’apartheid », ajoutant que « le régime d’apartheid n’a jamais poursuivi un ministre comme on poursuit Pravin Gordhan ».

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.