Gabon-Présidentielle: Jean Ping se proclame vainqueur et Bongo dit attendre les resultats

pin-bongoAlors que  les résultats officiels de la présidentielle à un tour, organisée ce samedi au Gabon, doivent être annoncés mardi, le candidat de l’opposition Jean Ping s’est déclaré ce dimanche, vainqueur du scrutin.

Dans ses premières déclarations publiques depuis la clôture des opérations de vote et dans un contexte marqué par des accusations mutuelles de fraudes, le rival du président sortant, Ali Bongo ondimba, a déclaré devant la presse et ses partisans, être sorti en tête de ces élections et qu’il attendait les félicitations de son adversaire.

«Au moment où je m’exprime devant vous, les tendances générales nous donnent vainqueurs», a affirmé l’ex-président de la commission de l’union africaine, vivement acclamé par des centaines de militants qui scandaient «Jean Ping président». Il a même annoncé la fin du règne du pouvoir sortant.

Réagissant à cette annonce, le président sortant, Ali Bongo Ondimba, a dit attendre «sereinement» les résultats de l’élection présidentielle que la commission électorale n’a pas encore livrée. Selon la loi électorale, elle dispose de 3 jours après la fermeture des bureaux de vote pour proclamer les résultats.

«Nous sommes légalistes et nous sommes républicains, donc nous attendons sereinement que la Cénap annonce les résultats de l’élection» a déclaré Ali Bongo devant ses partisans.

L’annonce officielle des résultats de l’élection présidentielle est  prévue pour ce mardi 30 août vers 17h00 (heure locale), avait déclaré peu auparavant le ministre gabonais de l’Intérieur, Pacôme Moubelet, rappelant qu’il est illégal de proclamer des résultats chiffrés en amont de l’annonce des autorités compétentes.

Dans la foulée de cette ambiance assez tendue dans le pays, l’ambassade de France à Libreville, a d’ailleurs recommandé aux français qui vivent au Gabon «d’éviter de se déplacer, sauf nécessité avérée, et de se tenir informé de la situation».

Un millier d’observateurs internationaux et nationaux ont supervisé cette présidentielle dont ceux de l’union européenne et de l’union africaine qui n’ont relevé aucun incident majeur le jour du vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.