Zambie: Une présidentielle serrée mais paisible

zambie-scrutinPrès de sept millions de Zambiens ont voté ce jeudi dans le calme pour désigner lequel des deux candidats grands favoris, le président sortant, Edgar Lungu ou l’homme d’affaires Hakainde Hichilema, sera leur futur président.

Les électeurs ont accompli en l’absence d’incident majeur, leur devoir national, après une campagne entachée par plusieurs actes de violence, faisant craindre le pire le jour du vote.

Neuf candidats sont en lice dans ce scrutin qui devrait se résumer en un nouveau duel après celui de 2014, entre Lungu du Front Patriotique (PF) au pouvoir et  Hichilema, surnommé HH, un riche homme d’affaires autodidacte qui se présente sous la bannière du Parti uni pour le développement national (UPND).

Aucun incident majeur n’avait été reporté à la clôture des bureaux de vote, et on prédit un taux de participation élevé vu les longues files d’attente des votants observées devant les bureaux de vote.

«Je suis content de la participation pour l’instant. Je vais rentrer chez moi et attendre calmement l’annonce des résultats. Je vous enjoins à faire de même », a déclaré Edgar Lungu, dans un communiqué qu’il a diffusé après avoir voté.

«Nous espérons des élections libres et transparentes. Le peuple de Zambie doit prendre une décision très importante aujourd’hui», a déclaré de son côté, Hakainde Hichilema, à sa sortie du bureau de vote à Lusaka.

Les Zambiens votent 18 mois seulement après la dernière présidentielle organisée pour terminer le mandat de Michael Sata, décédé d’une maladie dans l’exercice de ses fonctions en octobre 2014.

A l’époque, Edgar Lungu l’avait emporté avec moins de 28.000 voix d’avance sur Hichilema, soit 1,5% d’écart, lors d’une élection à un tour. Mais cette fois, de nouvelles règles constitutionnelles stipulent que si aucun candidat ne dépasse pas 50% des voix, un second tour devra être organisé.

Les électeurs zambiens ont également voté ce jeudi, pour élire leurs députés et conseillers municipaux et pour un référendum sur une modification de la Constitution. Les premiers résultats sont attendus entre vendredi soir et samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.