La Côte d’Ivoire a fêté son 56eanniversaire d’indépendance

ouattara-alassaneLa Côte d’Ivoire a célébré son 56eanniversaire d’indépendance sur fond de remous sociaux qui la secouent ces dernières semaines. Le traditionnel message à la nation à la veille de cet anniversaire, a été l’occasion pour le président Alassane Ouattara de rassurer ses compatriotes.

Dans son discours, Alassane Ouattara a relevé le retour de la croissance économique en Côte d’Ivoire soulignant que le pays est « sur la bonne voie pour une nouveau miracle économique». Pour lutter contre la cherté de la vie, il a annoncé le déblocage de fonds pour soutenir le vivrier et s’est félicité de la baisse du prix du transport.

Sur le plan politique, le président ivoirien annoncé la création d’un poste de vice-président dans le texte de la nouvelle Constitution en préparation pour « garantir la paix et la stabilité » en Côte d’Ivoire.

Des patrouilles des forces de l’ordre à Abidjan et à l’intérieur du pays ont été instruites par le Chef de l’Etat ivoirien, pour lutter contre les enfants délinquants, et dans le cadre de la lutte contre le terrorisme l’armée ivoirienne demeure vigilante Selon Alassane Ouattara.

Le 7 août, une cérémonie de prise d’armes et de décoration dans l’Ordre national sur l’esplanade du palais présidentiel à Abidjan a constitué l’essentiel de la célébration du 56e anniversaire de l’accession de la Côte d’Ivoire à l’indépendance.

Devant un parterre de personnalités triées sur le volet, avec à leur tête le président Alassane Ouattara, 5000 militaires regroupés en 38 détachements militaires, paramilitaires et spéciaux ont défilé dans leur tenue d’apparat, au son de la musique de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et de la Garde républicaine.

Le défilé des troupes à pied a été marqué par la présence des Forces internationales en Côte d’Ivoire, notamment un détachement de l’Opération des Nations unies (Onuci) et un détachement du 43e Bataillon d’infanterie de marine (Bima, France) ainsi qu’un détachement du Bataillon spécial amphibie des Forces armées du Cameroun.

Après le défilé militaire, les festivités se sont poursuivies par la décoration dans l’Ordre national de Côte d’Ivoire et dans l’Ordre du mérite ivoirien de 22 personnalités dont des ministres, des hauts cadres de l’administration publique et privée mais également des personnalités du monde universitaire, des arts et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.