Les enjeux de la visite du président du Portugal au Maroc

m6-portugalLe président du Portugal, Marcelo Duarte Rebelo de Sousa a eu lundi des entretiens en tête-à-tête avec le roi Mohammed VI du Maroc, à l’occasion de sa première visite officielle dans le Royaume.

Le président portugais est arrivé, ce lundi après-midi à Casablanca, pour une visite officielle au Maroc sur invitation du Roi Mohammed VI, à la tête d’une délégation d’une vingtaine de personnes.

Cette  visite est «sans motif politique particulier», a indiqué dans une déclaration à la presse, le conseiller du président portugais, Paulo Magalhaes, ajoutant que «le Maroc est notre voisin du sud avec lequel nous partageons une longue histoire d’amitié. Pas besoin d’un motif quelconque pour le visiter».

Après un tête-à-tête avec le roi Mohammed VI, le président portugais a eu des entretiens séparément avec le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane et  les présidents des deux chambres du Parlement, avant de quitter le Maroc lundi à minuit.

Premier partenaire commercial du Portugal dans le monde arabe, le Maroc cherche à resserrer ses liens avec son voisin ibérique. Dans le domaine énergétique, le Maroc ambitionne de créer avec le Portugal et l’Espagne un hub énergétique régional. Le Royaume chérifien qui est déjà connecté depuis 1997 avec l’Espagne, via un câble sous-marin de 1400 MW,  a lancé au début de ce mois avec le Portugal, une étude de faisabilité pour un projet d’interconnexion électrique de 1000 MW.

Rabat et Lisbonne sont également mus par l’ambition de mettre en place une coopération triangulaire avec les pays africains francophones et lusophones, sachant que le Maroc est déjà bien introduit en Afrique subsaharienne,  où se sont installés de grandes entreprises publiques et privées spécialisées dans divers domaines (Telecom, transport aérien, banque, BTP, Immobilier et agriculture etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.