L’ex-Premier ministre burkinabè Isaac Zida refuse toujours de retourner dans son pays

Isaac-Zida2En marge des Sommets de la Communauté économiques des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) et de l’Union économique et monétaire ouest- africaine (Uemoa), le président burkinabé Roch Kaboré a donné des précisions sur l’absence prolongée du général Isaac Zida.

Depuis plusieurs mois, le général de division et ex-premier ministre burkinabé de la transition, Isaac Zida est au Canada et n’est toujours pas rentré, malgré la fin de son autorisation d’absence, inquiété par un audit de la présidence du Burkina Faso et de la primature sous sa gestion qui a révélé des soupçons de malversations financières que l’actuel chef de l’Etat, Roch Kaboré veut voir élucider.

Mais malgré plusieurs rappels à l’ordre du président du Burkina Faso, également ministre de la Défense, l’ex-Premier ministre n’est toujours pas rentré et demande plutôt une mise à situation d’évacuation sanitaire.

Le Président Kaboré a révélé avoir adressé au général Zida, une «une dernière lettre pour lui dire que s’il ne reprenait pas ses fonctions normalement, il sera considéré comme un déserteur». C’est alors que Zida a souhaité être mis «en position d’évacuation sanitaire».

Pour le Président du Faso, il était bienséant pour l’équipe de la Transition de rendre compte, promettant qu’il se soumettra lui-même, à un tel exercice après sa présidence. « Les choses ne seront plus comme avant », a-t-il martelé.

Dénonçant les méthodes de l’ex-Premier ministre de la Transition, le Président Kaboré a révélé: « Il s’est trouvé qu’il y avait des comptes de la présidence qui, le jour même de l’investiture du Président Kafando, ont été clôturés par Isaac Zida pour ouvrir un autre compte ». Et le Président de s’interroger: « Où est passé l’argent qui était sur ce compte ? »

Roch Kaboré a également expliqué que Zida émettait des chèques avec le directeur des affaires financières de la présidence.  «Quelqu’un vient prendre le chèque et va à la banque avec un sac prendre l’argent pour aller le déposer au Premier ministère», a soutenu le Président Kaboré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.