Guinée-équatoriale : Teodoro Obiang Nguema réélu sans surprise

Teodo-NguemaLe président équato-guinéen sortant, Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir depuis 1979, a été réélu sans grande surprise, avec un score de 93,7% à l’élection présidentielle du 24 avril.

Les résultats provisoires de cette élection ont été rendus publics ce jeudi, par la Commission électorale nationale qui précise que le taux de participation a été également de 93,7%.

Les deux autres principaux candidats à ce scrutin, les opposants Bonaventura Monsuy Asumu du Parti de la coalition sociale démocrate et Avelino Mocache Mehenga de l’Union du Centre Droit, obtiennent chacun 1,5% des voix, se plaçant très loin derrière le président sortant Nguema.

En 2009, année de la dernière présidentielle dans le pays, Obiang Nguema, doyen des chefs d’Etat africains par la longévité au pouvoir, avait obtenu 95,37% des suffrages, selon les résultats officiels.

Obiang Nguema, 73 ans, est arrivé au pouvoir en 1979 par un coup d’Etat militaire, renversant Francisco Macias Nguema à la tête du pays depuis l’obtention de son indépendance de l’Espagne en 1968. Macias Nguema  avait précipité la Guinée dans la terreur, multipliant meurtres et exactions contre la population.

Mais depuis sa prise du pouvoir, le régime actuel est lui aussi régulièrement dénoncé par les organisations de défense des droits de l’Homme pour sa répression des opposants, des organisations indépendantes de la société civile et des médias, ainsi que pour l’ampleur de la corruption qui sévit dans les rouages étatiques du pays.

Pour ce scrutin, Obiang Nguema s’est présenté en tant que candidat d’une coalition de dix partis dont le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE) au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.