Le Sénégal reçoit 36,5 millions de dollars du Japon

Le gouvernement japonais a manifesté sa volonté d’aider le Sénégal à développer ses secteurs de l’éducation, de la formation et de la sécurité alimentaire. Ce, en lui accordant  à cet effet un triple financement non-remboursable correspondant à un total de 18,223 milliards de FCFA (environs 36,5 millions de dollars américains).L’accord a été signé, le mardi dernier, par le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, M. Abdoulaye Diop, et l’ambassadeur du Japon accrédité au Sénégal, M. Hiroshi Fukada.

La somme sera destinée à réaliser 3 projets. En premier lieu, 6,914 milliards de FCFA (près de 14 millions de dollars américains) vont servir à construire des classes. Celles-ci accueilleront les élèves de l’enseignement élémentaire et moyen de Dakar et de Thiès. Ensuite, le Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT) sera renforcé, notamment par la création de deux nouvelles filières, à savoir la « maintenance des installations des bâtiments » et la « maintenance des engins lourds ». Pour ce, 6,121 milliards de FCFA (environs 12,5 millions de dollars américains) sont prévus. L’ultime projet, pour lequel  5,187 milliards de FCFA (10 millions de dollars américains) seront consacrés, portera sur l’importation et la vente d’aliments au Sénégal. Les revenus que générera cette dernière opération serviront à réaliser des actions de développement en faveur du peuple sénégalais.

Une collaboration d’une telle ampleur montre la force des relations qui lient le Sénégal au Japon. Par ailleurs, celui-ci vient d’apporter, par ce geste,  une aide financière non remboursable au CFPT pour la troisième fois. Egalement, depuis trois décennies, la puissance asiatique soutient les actions sénégalaises relatives à la sécurité alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.