L’Ethiopie confrontée à l’insécurité alimentaire

el-ninoEn Ethiopie, plusieurs millions de vie sont menacées par la grave insécurité alimentaire et nutritionnelle que subit le pays depuis 2015, à cause de la sécheresse.

Cette crise alimentaire sans précédent, touche ce pays de la corne de l’Afrique peuplé d’environ 10,2 million d’habitants.

Selon l’ONU, à l’instar de nombreux autres pays, l’Ethiopie est victime du phénomène El Nino, ce courant d’air chaud qui vient de l’Océan Pacifique et qui entraine non seulement des inondations et des cyclones, mais aussi des sécheresses.

Depuis 30 ans, c’est la pire sécheresse qu’ait jamais connu l’Ethiopie, d’après les Nations Unies. L’absence ou l’irrégularité des pluies n’a pas permis de produire des récoltes suffisantes pour répondre aux besoins alimentaires de la population.

En 2015, les deux saisons des pluies ont été plus sèches au lieu d’être pluvieuses. Les pluies, qui apportent 85% des ressources en eau ne sont quasiment pas tombées cette année là. Les rares précipitations enregistrées en Ethiopie ont été trop tardives et sous forme de pluies orageuses ou diluviennes.

Les agriculteurs n’ont pu ni planter grand-chose ni récolter suffisamment de nourriture. De plus, les sources d’eau se sont asséchées. Des millions de personnes sont plongés dans la malnutrition et la famine.

Heureusement,  le gouvernement Éthiopien et les agences humanitaires, dont le Programme Alimentaire Mondial (PAM), intensifient les efforts pour venir en aide aux populations en détresse.

Mais, les Ethiopiens ne sont pas encore sortis de l’auberge, tant que la sécheresse persiste encore dans le pays.

Selon Setphanie Savariaud, chargée de communication au PAM, la situation va devenir très critique en l’absence d’une assistance alimentaire internationale, surtout que le pays s’achemine vers une période sans récolte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.