la Côte d’Ivoire rend hommage aux victimes de Grand-Bassam

homage-ciUne cérémonie solennelle a été organisée ce dimanche, à Grand-Bassam, par les autorités ivoiriennes en hommage aux 19 victimes de l’attaque djihadiste commise le 13 mars dernier dans cette station balnéaire située à 40 km d’Abidjan.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, son épouse et des membres de son gouvernement ont pris part à cette cérémonie qui a réuni dans le stade municipal de Grand-Bassam plus de 2.000 personnes, sous haute protection policière.

Les chefs coutumiers de la région ont ouvert la cérémonie par une libation, et des prières ont été dites par les représentants des communautés musulmanes et chrétiennes.

« Grand-Bassam reste debout aujourd’hui et restera toujours debout », a déclaré le maire de la ville, Georges Philippe Ezaley dans son allocution.

De son côté, Mme Mariatou Koné, la ministre ivoirienne de la Cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes, a appelé les populations à « rester vigilant face au danger qui menace notre nation », à « vaincre la peur et à ne pas céder à la panique ».

La ministre a exhorté les ivoiriens ne pas stigmatiser ou indexer car les conséquences pourraient être «encore plus nuisibles que ceux des actes de lâcheté du terrorisme », et a remis « la somme symbolique d’un million » de francs CFA à chaque ayant-droit des 19 victimes de l’attaque.

Le dimanche 13 mars, trois assaillants avaient attaqué plusieurs restaurants et hôtels de la plage de Grand-Bassam en tirant sur la foule. Bilan 19 personnes: 11 Ivoiriens dont trois membres des forces spéciales, une Nigériane, quatre Français, une Allemande, une Macédonienne et un Libanais, ont été tués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.