Côte d’Ivoire : la Grippe aviaire tue plus de 2.300 poulets à Grand-Bassam

civ-grippe-aviiaireLe ministère ivoirien des Ressources animales et halieutiques a confirmé, ce jeudi, la présence de la grippe aviaire dans le département de Grand-Bassam, où elle a déjà causé la mort de plus de 2.300 poulets.

Selon le service vétérinaire du ministère, sur 76 fermes qui ont été inspectées dans le village de Modeste situé sur l’axe Abidjan – Grand-Bassam, 1.216 morts de poulets dans une ferme, 300 dans une deuxième et 816 dans une troisième, soit un total de 2.332 ont été enregistrées.

« L’analyse des prélèvements effectués le 24 juillet ont révélé le 05 août que les résultats étaient positifs », a indiqué une source sous anonymat, en l’absence du ministre en déplacement en Italie où il participe à Expo Milan.

Selon cette source jointe par l’agence ivoirienne de presse, les mesures conservatoires sont arrêtées en pareille situation aussi bien sur les sites que dans les environs par le préfet et les propriétaires seront dédommagés.

Avant Grand-Bassam, Bouaké et Abidjan avait déjà enregistré des cas de grippe aviaire tandis que San Pedro faisait face à une grippe porcine dont tous les propriétaires des fermes ont été indemnisés, a-t-elle souligné.

La grippe aviaire représente un risque important pour la filière avicole. Le virus est capable d’infecter et de se propager rapidement dans un élevage, et causer de fortes mortalités avec un effet socio-économique négatif et significatif.

Les cas constatés ont été isolés et maîtrisés grâce à la veille préventive mise en place depuis l’apparition du virus en début d’année au Burkina Faso, selon le ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.