SITA 2015 : Promouvoir le tourisme intérieur

sita2015Prévu du 7 au 10 mai 2015, la cinquième édition du Salon International du Tourisme d’Abidjan s’est focalisée sur la promotion du tourisme intérieur en Côte d’Ivoire.

Redynamiser puis développer le tourisme intérieur, faire en sorte que tout ivoirien devienne consommateur du produit touristique en l’aidant à organiser et à préparer son budget vacances, instaurer une relation privilégiée avec la clientèle ; tels sont les objectifs des responsables dudit secteur.

Le développement du tourisme en Côte d’Ivoire est une ambition du gouvernement ivoirien. Le potentiel dont le pays dispose, milite en faveur de cela.

La parfaite connaissance de ce dit potentiel est une condition sine qua non pour favoriser la promotion efficace du tourisme en Côte d’Ivoire et le gouvernement n’est pas sans savoir la part importante que les relais d’opinion y prennent.

Si le tourisme balnéaire, le tourisme d’aventure et de découverte culturelle figurent en bonne place dans le programme de relance, c’est sous le signe du chocolat et de l’agrotourisme au cœur des plantations de cacao que les responsables du tourisme ivoirien placent leur nouvelle politique.

Par ailleurs, les hôtels ont été rénovés, les sites touristiques réhabilités et de nouveaux circuits ont été créés  pour répondre aux demandes des marchés.

En effet, selon une source officielle, la Côte d’Ivoire souffre de la vétusté de ses sites et infrastructures. Beaucoup de destinations ont été supprimées des offres des tourneurs, car depuis la crise, certains sites ont été pillés.

Par exemple, Monogaga, célèbre pour sa plage, a vu ses infrastructures hôtelières cambriolées voire démolies. La Réserve du Bouna a vu ses animaux abattus ou quand ils ne se sont pas échappés.

« La Côte d’ivoire est riche, mystérieuse et rayonnante. Il revient à nous, Ivoiriens de le revendiquer », conclut un haut cadre du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.