73 milliards de FCFA d’appui budgétaire octroyés à la Centrafrique

La République Centrafricaine (RCA), a reçu du Groupe International de Contact sur la RCA (GIC-RCA), un appui budgétaire à hauteur de 73 milliards de FCFA. Ces fonds ont été mobilisés avec le concours de la Communauté internationale.

RCAL
Samba-Panza, présidente du gouvernement de transition en RCA

Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun, indique que cette somme déployée a « permis de soutenir les efforts du gouvernement de transition dans la mise en œuvre de sa feuille de route », a-t-il déclaré, au cours de la réunion du GIC/RCA, ouvert lundi à Brazzaville au Congo.

A l’en croire, l’engagement de la Communauté internationale pendant la crise centrafricaine, «  a été positif avec des résultats hautement significatifs, qui peut permettre à la RCA d’atteindre bientôt le bout du tunnel », a déclaré le premier ministre.

D’ailleurs, l’on apprend auprès de ce dernier que la RCA a réalisé des avancées considérables ces derniers mois. Notamment sur le plan sécuritaire, où des améliorations sont signalées avec une baisse du nombre de réfugiés centrafricains dans les pays voisins et l’atteinte d’une croissance de 1,6% en 2014 en RCA. Ces avancées, souligne le Premier ministre, pourraient « permettre à la RCA de tenir les consultations électorale en juillet-Août 2015 », précise Mahamat Kamoun.

Le gouvernement de transition, dont le mandat devait prendre fin au mois de février 2015, a bénéficié en janvier 2015, de 6 mois supplémentaires d’exercice. Ce prolongement de la transition de Catherine Samba-Panza, présidente du gouvernement de transition a été décidé par Denis Sassou Nguesso, président congolais et médiateur dans la crise centrafricaine, car « l’échéance électorale de février 2015 n’étant plus tenable ». Pendant ces 6 mois supplémentaires, les élections générales devraient être organisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.