Seychelles : Plus de 30 000 000 de dollars de chèques sans provision émis ces deux dernières années

Le nombre de chèques émis sans provision ne cesse de croître au Seychelles. D’après Liz Julienne, Agent principal en charge des systèmes de paiement, à la banque centrale du Seychelles, entre Août 2014 et janvier 2015,  27 689 chèques sur un total de 68 383 chèques, d’une valeur de près de 34 millions de dollars (équivalent à 465 millions de roupies Seychelles) ont été émis sans provision.

Seychelles

L’émission des chèques sans provision concerne aussi bien les particuliers que les entreprises. Ainsi, d’après la Banque centrale, certaines entreprises ont émis des chèques sans provision pour une valeur totale de plus de 70.000 dollars.

Le plus grand nombre de chèque émis sans provision, a été enregistré l’année dernière, en 2014. Le montant total de chèques sans provision s’élève à un peu plus de 13 millions de dollars (environ 190 millions de roupies seychelloises).

Cette situation n’est pourtant pas sans conséquence. « L’émission de chèques sans provision entraîne la perte de confiance des usagers dans le système bancaire. Lorsque les paiements attendus ne se matérialisent pas, les entreprises souffrent et le gouvernement perd des revenus», indique Caroline Abel, gouverneur de la Banque centrale. Elle relève que la persistance de l’émission des chèques sans provision, est relative au fait que les « délinquants » restent en possession de leurs chéquiers, quand les banques ont fermé leurs comptes.

Pour remédier à cette problématique qui entache le secteur bancaire des Seychelles, la Banque Centrale de l’archipel de l’océan Indien, a publié de nouvelles directives demandant aux banques commerciales ainsi qu’à la police de prendre des mesures contre les récidivistes. Ainsi, les nouvelles directives prévoient que toute personne ou entreprise reconnue pour avoir émis plus de trois chèques sans provisions, sera considérée comme un délinquant récidiviste et sera confiée aux services de police.

Bien plus, la police sera désormais sollicitée pour saisir ces chéquiers. Les banques commerciales ont également été priées de retirer les droits bancaires aux récidivistes. Les personnes inculpées pour émission de chèque sans provision sont passibles de cinq ans d’emprisonnement, où de payer une amende pouvant s’élever à près de 3600 $, ou aux deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.