La Belgique refuse 40 millions d’euros d’aide au Rwanda

L’Etat Rwandais ne va plus bénéficier des 40 millions d’euros d’aide au développement que devait lui octroyer la Belgique, a annoncé le ministre belge  de la Coopération, Alexander De Croo.

paul kagamé

Cette décision de priver le Rwanda de cette enveloppe prévue, s’explique par le non respect du pays du Président Paul Kagamé des conditions qui entourent l’aide.

En effet, la Belgique accuse le Rwanda de ne pas assurer la bonne gouvernance et le respect de la liberté de la presse. D’ailleurs, pour le ministre belge de la coopération qui s’exprimait sur la chaine belge VRT , les 40 millions d’euros pouvait être libéré en cas de progrès significatifs entrepris par Kigali en matière de dialogue politique, de bonne gouvernance et de développement des médias.

Cette tranche incitative de la Belgique devait porter à 200 millions d’euro, d’aide de développement versé par le gouvernement Belge au Rwanda sur la période 2011-2014. Mais, comme « les progrès n’ont pas été constatés », selon le ministre de la coopération, l’enveloppe de l’aide ne va représenté que 160 millions d’euro.

Ce refus de verser l’aide promis par la Belgique, intervient quelques semaines après le sommet de la Francophone où Paul Kagamé, Chef de l’Etat avait lâché aux bailleurs de fonds, comme quoi « « Vous pouvez garder votre argent ».

Une déclaration faite pour tancer la communauté international. Ceci, même si le budget du Rwanda dépend encore à environ 40 % de l’aide étrangère. En 2012, cette aide avait été brièvement suspendue à la suite de la publication d’un rapport des Nations unies accusant Kigali d’ingérence en RDC voisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.