Tchad-Cameroun : Le pipeline a généré un droit de transit de 17,53 milliards au 31 octobre 2014

L’enlèvement des barils de pétrole brut tchadien  au terminal de Komé-Kribi (dans la région du Sud-Cameroun) et acheminés via le pipeline Tchad-Cameroun, a permis de collecter des droits de transit évalués à 17,53 milliards de FCFA, au 31 octobre 2014.

Cotco

Les chiffres ont été révélés par le Comité de pilotage et de suivi des pipelines (CPSP), au cours de leur deuxième session ordinaire annuelle, tenue au siège de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), au Cameroun.

Ce droit de transit à tout de même connu une augmentation de 68% Puisque, à la même période en 2013, c’est 5,48 milliards de FCFA qui avait été collectés. Normal,  car depuis le 29 octobre 2013, ce droit a connu une revalorisation.

Ainsi, après moult négociations entre l’Etat du Cameroun et la société Cotco ( Cameroon Oil Transportation company), qui gère l’aléoduc coté camerounais, ce droit de transit est passé de 195 FCFA (0,41 dollars) le baril, à 618 FCFA (1,30 dollars) le baril.

Néanmoins, il faut relever le baril de pétrole brut tchadien enlevé a connu une augmentation en 2014. Il est donc passé de 24,65 millions de barils en 2013 à 27,56 millions de barils  en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.