Nigéria : Remaniement ministériel

Le président du Nigéria Goodluck Jonathan a annoncé mercredi, un mini-remaniement au sein de son équipe gouvernementale, une semaine jour pour jour après la démission d’une demi-douzaine de membres de son cabinet. Ces derniers ont quitté leurs fonctions dans le but de poursuivre une carrière politique dans leurs Etats respectifs. Parmi eux, on peut citer, entre autres, le ministre de l’Education nationale, Nyesom Wike, qui convoite le poste de gouverneur de l’Etat de Rivers. Il sera remplacé par la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Viola Onwuliri.

luckLes nouveaux changements à intervenir ont été révélés par le chef de l’Etat nigérien lors de la réunion hebdomadaire du Conseil exécutif fédéral (FEC). Selon une source proche de la présidence nigérienne, certains ministres se sont vus confier, en plus de leur propre département, un second portefeuille ministériel. A titre d’exemple, le ministre des Affaires spéciales, Taminu Turaki lui a été confié aussi le poste du ministère du Travail et de la productivité. Son homologue de l’Industrie, du commerce et des investissements, Olusegun Aganga, devra récupérer les fonctions du ministre d’Etat pour l’Industrie, le commerce et les investissements laissées par Samuel Ortom. De même, le ministre de la Défense, Aliyu Guasu, combinera son poste avec celui de ministre d’Etat pour la Défense, qui était jusque-là occupé par Musiliu Obanikoro.En attendant la nomination d’une nouvelle personne à la tête du ministère de l’information, ce département sera placé sous la supervision de l’actuel secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Nurdeen Mohammed.

La quasi-totalité des ministres démissionnaires ont quitté leurs postes pour tenter de briguer les fonctions de gouverneur dans leurs Etats respectifs.D’après la Commission électorale nationale indépendante du Nigéria, les élections locales pour le choix des gouverneurs des Etats auront lieu à la fin du mois de février 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.