Maroc-Ebola : La Coupe d’Afrique des Nations aura-t-elle lieu ?

Pour éviter de mettre sa population en danger sur le plan sanitaire, le Maroc a renoncé à organiser la coupe d’Afrique de football prévue pour le début de l’année 2015.

can20155
« Nous sommes dans l’obligation de renoncer à l’organisation de cette compétition avec effet immédiat pour assurer la sécurité de nos concitoyens.Nous en assumerons les conséquences », a justifié le ministre marocain des Sports.

L’intérêt des Marocains priment car, comme l’a souligné le ministre de la Santé dans une conférence de presse qu’il a animée jeudi, le droit international, la charte des Nations Unies et le règlement sanitaire international, garantissent la souveraineté nationale pour préserver le bien-être des populations.

En clair, à l’image du Sénégal et de l’Arabie Saoudite qui a suspendu le visa aux pèlerins de Guinée et du Liberia, ainsi que de la France qui a annulé ses liaisons aériennes avec les pays touchées par le virus, le Maroc a pris les précautions pour éviter la contamination.

Si jusqu’à ce jour aucun cas n’a été détecté malgré les entrées et sorties de la population, le risque zéro de contamination est à exclure. Autrement dit, la vigilance doit être de mise par rapport à ce cas spécifique d’Ebola qui sévit depuis quelques mois en Afrique de l’Ouest.

Aussi, un plan d’action a déjà été mis en place contre cette épidémie. Des mesures ont déjà été mises en œuvre comme le contrôle à distance des passagers de la RAM à travers l’installation de caméras thermiques au niveau des aéroports. Le diagnostic reste cependant difficile, dans la mesure où« les symptômes d’infection ne peuvent paraître qu’après la période d’incubation qui oscille entre 2 à 21 jours ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.