Namibie : Nouveau système bancaire dans la SADC

Pour pallier le problème de la lourdeur et pour une plus grande fluidité prochaine de l’actuel système bancaire, les gouverneurs des banques centrales d’Afrique Australe (SADC) travaillent en ce moment sur un nouveau système de transfert d’argent dans la sous-région.

sadcLe système bancaire hérité probablement des administrations coloniales a révélé des défaillances graves. Soucieuse de faire grandir leur communauté économique, les gouverneurs des banques centrales d’Afrique Australe, la Namibie en tête, seraient aujourd’hui en train de mettre en place un nouveau système. Selon une déclaration d’Ipumbi Shiimi, gouverneur de la banque centrale namibienne, « ce nouveau procédé pourrait permettre  d’éliminer les incertitudes et les manquements constatés dans le système actuel qui a nécessité un travail de deux années» L’ancien système ne facilitait guère la circulation de l’argent dans la sous-région. Il était en déphasage avec les systèmes bancaires nationaux et nécessitait des intermédiaires dans les pays de l’union, Zimbabwe, Angola, pour toute transaction bancaire. La mise en place de cette nouvelle plateforme permettra une connexion rapide en matière bancaire entre les pays de l’union, et évitera le transit des fonds par les banques occidentales avant leur dépôt dans les banques des pays susvisés. Cette procédure bancaire induit la naissance d’un nouveau système de paiement, que tous les pays de la sous-région doivent adopter.

Le bannissement de cette tradition bancaire est un acte courageux et louable. L’activité des banques de cette union échappera sans aucun doute au contrôle occidental, ce qui affermit l’indépendance de ces pays et leur permet d’évoluer désormais sur un chemin qu’ils tracent en adéquation avec leurs réalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.