Burundi : Hausse du taux de déforestation

polex-deforestationDans un communiqué  paru  lundi, Jean Claude Nduwayo, ministre  burundais de l’Environnement, a signalé que la  déforestation avait désormais atteint le  taux de 9 % au Burundi. Selon lui « cette déforestation est due en grande partie à la pression démographique exercée sur les ressources forestières ,suite à la recherche du bois de chauffe et de nouvelles terres cultivables » .Ajoutant que « d’autres facteurs tels que le défrichement, le surpâturage et la surexploitation forestière  contribuent également  à ce fléau ».
Mais  la   première  cause   de la  déforestation au Burundi  reste les feux de brousses, très fréquents pendant la saison sèche, détruisant chaque année de grandes superficies de bois.  Le ministre Nduwayo  a ainsi  exhorté  ses compatriotes  à lutter activement contre ces pratiques néfastes aux forêts.
« Face à  cette  hausse de  la  déforestation,  le gouvernement  burundais a  adopté une stratégie de  gestion  durable du patrimoine forestier »,  a-t-il constaté.  Cette  stratégie  consiste notamment en la création et la promotion de groupements de gestion forestière, conjointement parrainés par l’administration communale  et le département des forêts.
Faisant un petit rappel historique, M. Nduwayo a indiqué que par le passé  l’Etat burundais s’était beaucoup investi dans la  protection de l’environnement. Il  s’agit  en l’occurrence  d’un vaste  programme  de  reboisement  élaboré au milieu des années 1970, avec l’aide de plusieurs donateurs  et bailleurs de fonds.  Ce programme avait permis d’augmenter le taux  de couverture forestière de 3% en 1978 à 7% en 1993. Malheureusement,  ces efforts furent  anéantis  par la crise  socio-politique de 1993,  au cours  de  laquelle  30.000 hectares de boisements furent détruits.
Actuellement,  les forêts couvrent environ 7%  du territoire burundais,  soit une superficie de 172.000 hectares, dont 103.000 hectares de forêts naturelles, et 69.0000 hectares de forêts artificielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.