Ghana : Crédit pour Ghana Rubber Estates

grelDans le cadre de son programme d’expansion, la société ghanéenne de plantation Ghana Rubber Estates Limited (GREL) vient de décrocher un crédit de 7,5 millions d’euros auprès de la Société Générale du Ghana, destiné à financer le développement d’une nouvelle plantation d’hévéa.
La GREL s’est donné pour objectif de faire passer sa capacité de production annuelle,  actuellement de 17 000 tonnes, à plus de 45 000 tonnes à l’horizon 2020. Commencée dans les années 50 – 60 comme une petite plantation privée avec une taille de 923 hectares, Ghana Rubber Estates Ltd a été  nationalisée pour devenir l’Agricultural Development Corporation (ADC) en 1960 et, plus tard en 1962, la Corporation des fermes de l’Etat. C’est suite à la signature d’une joint-venture entre les autorités ghanéennes et la société Firestone Tyre des Etats-Unis d’Amérique que naquît la Ghana Rubber Estates.
Aujourd’hui leader dans la production du caoutchouc au Ghana, cette entreprise semi-publique emploie plus de quatre mille salariés. Elle exporte la quasi-totalité de sa production de caoutchouc naturel à l’étranger. En 2013, l’entreprise était classée 20e meilleure société du Ghana.
Lors de la cérémonie de signature de l’accord avec la filiale ghanéenne de la banque française, Lionel Barre, le directeur général de la GREL, a annoncé la création d’une nouvelle plantation qui permettrait à la société d’atteindre ses objectifs. La Société Générale Ghana de son côté, a réitéré son engagement à soutenir le secteur privé, notamment par l’octroi de crédits à long terme, nécessaires au financement des programmes de développement. Celui signé avec Ghana Rubber Estates Ltd s’étalera sur une période de dix ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.