Ghana : Exploitation du gaz du Jubilee

jibilee-gnpc-explotation« Dès le mois de septembre prochain, le Ghana pourrait entamer l’exploitation du gaz du Jubilee », a confié à l’agence de presse Reuters, Alex Mould, directeur général par intérim de la Ghana National Petroleum Corporation (GNPC).
En fait, il ne reste plus qu’un obstacle de taille à l’exploitation des réserves de gaz du champ de Jubilee, à savoir la mise à disposition d’une unité de traitement de cette matière. Normalement, ce gisement devait déjà en être doté depuis l’année dernière. Mais, ce projet a pris du retard. En fin de compte, c’est au troisième trimestre de l’année en cours que la construction de cette unité devrait être achevée. D’après le patron de la GNPC, « le volet technique (de ce chantier) devrait être terminé à la fin de ce mois », a-t-il précisé. Et de poursuivre, « la mise en service de l’unité devrait quant à elle prendre jusqu’à trois ». D’où, le démarrage ne se fera pas avant le mois de septembre.
En dehors des questions techniques, il faut tout de même souligner que l’exploitation du gaz du Jubilee s’est butée à des difficultés d’ordre financier. A en croire Tullow, ces aléas ont eu des répercussions négatives sur la production pétrolière du champ.
Cette compagnie pétrolière détient 35,5 % des parts de ce site dont les réserves en gaz sont estimées à 1 400 milliards de pied cubes. L’unité de traitement en cours de construction pourra en produire jusqu’à 150 millions de pieds cubes au quotidien. Alex Mould a indiqué que cette quantité servira essentiellement à alimenter une centrale électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.