Côte d’Ivoire : Projets dans les domaines de l’eau et l’assainissement

Daniel-Kablan-DuncanA l’occasion de l’ouverture 17è congrès de l’Association africaine de l’eau (AAE) qui se déroule à Abidjan, le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a annoncé lundi la mobilisation d’importants moyens en faveur de l’assainissement et l’accès à l’eau potable en Côte d’Ivoire.
Entamées lundi, ces assises placées sous le thème « Mobilisation des ressources et gouvernance de l’eau et de l’assainissement en Afrique » s’étendront jusqu’à jeudi. Chargé d’ouvrir ces débats, le chef du gouvernement ivoirien en a profité pour annoncer les investissements à venir dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.
L’ambition de l’Exécutif est donc de mobiliser une enveloppe d’1,29 milliard de dollars d’ici 2015. Ces ressources serviront à « corriger les tares d’une longue période de sous-investissements ayant conduit à des dégradations dans les domaines de l’eau et de l’assainissement », a déclaré M. Kablan Duncan. Et d’ajouter, « ainsi, la proportion de la population ayant accès à l’eau potable devrait-elle passer de 61 % en 2012 à 82,5 % en 2015, rattrapant le niveau de la fin des années 1990 », a-t-il estimé.
Quant au même indicateur dans le domaine de l’assainissement, l’autorité ivoirienne a affirmé qu’il devrait « passer de 57 % à 81 % de la population sur la même période ». Dans cet ordre d’idées, le gouvernement ivoirien a prévu de rechercher de nouveaux mécanismes de financement, dont, à titre d’illustration, le partenariat public-privé.
Après avoir longuement parlé de la situation de la Côte d’Ivoire en matière d’eau et d’assainissement, Kablan Duncan a évoqué celle du continent noir dans son ensemble. Force est de constater que 400 millions d’Africains consomment de l’eau non potable et 250 millions ne disposent pas de toilettes. Devant cet état des lieux préoccupant, il a appelé l’assistance à « créer les conditions pour disposer d’une population saine et vigoureuse ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.