Cameroun : Promouvoir le savoir par les mathématiques.

AIMS alumni and Paul Wells mardi a eu lieu à Yaoundé l’inauguration du Centre d’excellence de l’Institut africain des sciences mathématiques.
Placé sous le haut patronage du chef de l’Etat camerounais, cet événement met en lumière les efforts du pays dans la promotion du savoir et de l’éducation.
Selon le Chancelier des Ordres académiques du Cameroun, cette institution fait du Cameroun un terreau de référence pour l’implantation des pôles d’excellence scientifiques.
L’un des objectifs du Centre consiste à montrer comment la jeunesse peut se servir des sciences mathématiques pour favoriser le développement au Cameroun et, partant, en Afrique.
Au cœur du développement et des nouvelles technologies, les mathématiques offrent la possibilité de changer le destin du pays, voire même de tout le continent, par la résolution des problèmes scientifiques par une jeune génération bien formée.
Selon les promoteurs du Centre, les mathématiques appliquées constituent une base pour la croissance de la science, de la technologie et du développement. Le champ d’action de celles-ci est vaste. L’application de cette matière peut concerner aussi bien la modélisation et la planification de l’économie que la communication, le transport, l’énergie et la santé.
Les sciences mathématiques sont également à l’origine des technologies modernes en matière de plomberie, d’électricité, de téléphones intelligents et de satellites. Pour le moins que nous puissions dire, aucun domaine ne semble échapper aux génies des maths. Il est donc clair que la formation de jeunes est nécessaire pour leur permettre de mieux se servir de cette science en vue de proposer des outils et élaborer des projets en faveur du développement du Cameroun et de toute l’Afrique.
En somme, c’est le trio jeunesse-sciences-entreprenariat qui donnera le rythme du développement présent et à venir du Cameroun et du continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.